Présentation

2photosConnue avec les Suprêmes Dindes pour ses atteintes à la pudeur déglinguées, Cécile Jarsaillon remet le couvert en compagnie de Jean-Benoît Nison (Violon Profond), avec le duo mélancolique énervé « VISON ». Sur scène depuis quatre ans, l’énergie animale semble n’avoir jamais quitté ces deux musiciens expulsant une fois encore un rock poétique aussi ravageur que ravagé. Pour la rentrée 2014, ils présenteront sur scène une partie de leurs nouvelles compositions, à peine un an après la sortie de leur premier album, dont voici une chronique :

Nourri d’influences punk et électro et pop, l’album « Les mots précieux » constitue un recueil de compositions brutes à la fois planantes et furieuses. Ces divers registres, antagonistes mais digérés avec originalité, instituent un socle décalé pour les textes tout aussi déjantés de la suprême chanteuse dont l’humour noir ne laisse pas de marbre. Évoquant le mal-être amoureux ou encore les impostures du rock avec un talent d’écriture certain, Cécile Jarsaillon s’impose comme un extra-terrestre de la chanson française, bien que son timbre et son placement rappellent à certains regards le travail de Noir Désir. Qu’il soit mammifère d’une espèce nouvelle ou objet volant impossible à identifier, Vison défie les codes pour notre plus grande jouissance.

AL de Kaput Brain Webzine